mardi 12 décembre 2017

Modigliani et les myopes


Diffusé, le 11 Décembre 2017, sur arte : Modigliani - Le corps et l'âme mis à nu
Début du XXe siècle, peintre et sculpteur Amedeo Modigliani s’est essentiellement fait connaître pour ses portraits qui, aux dires de ses modèles, mettaient leur âme à nu

Ses nus féminins aux corps lumineux et coup de tonerre dans l’histoire de la peinture c’est de représenter des corps de femmes sensuels, ce qui ne manqua pas dans un premier temps de susciter le scandale car une femme montrée telle quelle est - offrant au spectateur une sensation d’intimité inégalée n’était pas, pour les censeurs, « une chose » présentable en public

En Art, au regard de la représentation du NU ou de la nudité, encore à notre époque, faute de discerner chez l’artiste un sens profond de l’observation, un « féminisme » infantile et infantilisant, toujours en croisade contre le sexuel dans la société, ny voit quune forme de voyeurisme - CRAB



 

Vidéo : Extrait de Modigliani - Le corps et l'âme mis à nu
http://blvids.free.fr/Modigliani.mp4

Suite : Balance ton Ordre moral
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/12/balance-ton-ordre-moral.html




lundi 11 décembre 2017

L’humanisme républicain


La bataille de San Romano ( 1435 – 1440 ) - Paolo Uccello

Audace de la pensée » mais aussi « audace de l’action »
... renoncer à la virtus, pour choisir de gouverner par la force et la tromperie, c'est se conduire en animal. Cicéron ( 106 – 63, avant notre ère )
Machiavel ( 1469 – 1527 ) lui répond : « Vous devez savoir qu'il y a deux manières de combattre. L'une avec les lois, l'autre avec la force, la première étant le propre de l'homme, la seconde, celui de la bête. Mais, parce que la première, bien des fois, ne suffit pas, il faut recourir à la seconde. Il est donc nécessaire à un prince de savoir bien user de la bête et de l'homme. »

L’école de la liberté ou de la liberté de la pensée ( à ne pas confondre avec la liberté de penser qui permet de codirier l’inquisition religieuse, les régimes théocratiques ou staliniens - tous plus totalitaires et mortifères les uns que les autres qui ont marqués douloureusement l’histoire chaotique de l’humanité )
Nous savons concilier le goût du beau avec la simplicité et le goût des études avec l'énergie. Nous usons de la richesse pour l’action et non pour une vaine parade en paroles. Chez nous, il n'est pas honteux d'avouer sa pauvreté ; il l'est bien davantage de ne pas chercher à l'éviter. Périclès

Oraison funèbre prononcée par Périclès - ( 494 – 429, avant notre ère )
Extrait
XXXVII. - "Notre constitution politique n'a rien à envier aux lois qui régissent nos voisins ; loin d'imiter les autres, nous donnons l'exemple à suivre. Du fait que l'État, chez nous, est administré dans l'intérêt de la masse et non d'une minorité, notre régime a pris le nom de démocratie. En ce qui concerne les différends particuliers, l'égalité est assurée à tous par les lois ; mais en ce qui concerne la participation à la vie publique, chacun obtient la considération en raison de son mérite, et la classe à laquelle il appartient importe moins que sa valeur personnelle ; enfin nul n'est gêné par la pauvreté et par l'obscurité de sa condition sociale, s'il peut rendre des services à la cité. La liberté est notre règle dans le gouvernement de la république et dans nos relations quotidiennes la suspicion n'a aucune place ; nous ne nous irritons pas contre le voisin, s'il agit à sa tête ; enfin nous n'usons pas de ces humiliations qui, pour n'entraîner aucune perte matérielle, n'en sont pas moins douloureuses par le spectacle qu'elles donnent. La contrainte n'intervient pas dans nos relations particulières ; une crainte salutaire nous retient de transgresser les lois de la république ; nous obéissons toujours aux magistrats et aux lois et, parmi celles-ci, surtout à celles qui assurent la défense des opprimés et qui, tout en n'étant pas codifiées, impriment à celui qui les viole un mépris universel (02). 

(02) Périclès fait l'éloge du gouvernement démocratique qu'il a contribué à substituer à un régime aristocratique et qui aurait pu faire la grandeur d'Athènes, à condition qu'il y eût toujours des Périclès ou des Démosthène pour diriger l'Assemblée du peuple et que ces hommes nécessaires, ces hommes providentiels fussent écoutés plus que les Cléon, les Alcibiade, les Eschine.
On peut discerner dans cet éloge des Athéniens la critique des mœurs et du régime de Sparte.

XXXVIII. - "En outre pour dissiper tant de fatigues, nous avons ménagé à l'âme des délassements fort nombreux ; nous avons institué des jeux et des fêtes qui se succèdent d'un bout de l'année à l'autre, de merveilleux divertissements particuliers dont l'agrément journalier bannit la tristesse. L'importance de la cité y fait affluer toutes les ressources de la terre et nous jouissons aussi bien des productions de l'univers que de celles de notre pays. - Périclès 1-

Athéniens. Que devez-vous faire, pour suivre sans embarras ma discussion sur l'illégalité ? Je vais vous le dire : Examinez à quelle classe appartient l'homme qui fait l'objet du décret. Est-il étranger, métèque ou citoyen ? Si nous l'appelons métèque, nous ne dirons pas la vérité. Si nous l'appelons étranger, nous aurons tort, car le bienfait du peuple qui lui a donné la qualité de citoyen constitue pour lui un droit acquis et irrévocable. Prenons-le donc comme citoyen et parlons de lui en conséquence. Extrait de Démosthène contre Aristocrate ( 476, avant notre ère )

1. Périclès
http://imgstore.free.fr/Pericles.pdf

Suite : La République est la racine du mal
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html

Suite 2 : Macron et ses fantasmes d'un autre temps
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/12/macron-et-ses-fantasmes-dun-autre-temps_9.html



dimanche 10 décembre 2017

Marlène Schiappa et les autres


De l’audace, toujours de l’audace
Emmanuel Macron, scandaleusement, hypocritement, lâchement silencieux tout au long des semaines de ce qui n’était pas une simple polémique entre Charlie Hebdo et Edwy Plenel, entendait, nous dit-on « dépassionner » le débat sur la laïcité quand il s’agit de la rétablir et de la faire respecterhors, sans langue de bois Marlène Schiappa, devant les franc-maçons du Grand Orient de France, a souligné elle que « la laïcité ne peut pas être une simple déclaration d'intention », « c’est un combat politique ! ».
« la laïcité, point »
« C’est parce que la République française est laïque qu’elle affirme que l’excision est une mutilation gravissime, jamais une coutume ni une tradition, et qu’il est impossible de pratiquer quelque acte que ce soit sur le corps des femmes en dehors de leur consentement, partout dans le monde, sans relativisme culturel ou religieux »
« les institutions religieuses ne doivent obliger aucune femme, nulle part, jamais, à rien ».
« Nous devons empêcher qu'au nom de la religion, on interdise dans la République française, à des garçons et des filles de se tenir la main à l’école, qu’on arrange des mariages, qu’on empêche des femmes de disposer librement de leur corps en culpabilisant le recours à l’IVG, qu’on séquestre des jeunes filles, qu’on enferme des corps dans des grilles de tissus ». Marlène Schiappa

La république française est laïque, elle n’est pas incroyante ni croyante - CRAB

« La laïcité, ce n'est pas l'œcuménisme.Ce n'est pas un gâteau que l'on partage entre les différentes religions, en distribuant un morceau aux non-croyants,, (…) C'est la laïcité qui permet d'éviter la communautarisation de la société. C'est elle qui fait que nous sommes une nation unique, un peuple unique, et pas un mille-feuille, les " Village People " ou une addition de communautés ». Marlène Schiappa


Suite : Le bouffon de la République
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/le-bouffon-de-la-republique.html



vendredi 8 décembre 2017

Balance ton Ordre moral

   Balthus - " Thérèse rêvant " (1938)


Balance ton Ordre moral
Aux États-Unis – Extrait : Une Ordeuse Morale a initié une pétition pour que le MOMA cesse d’exposer Thérèse rêvant de Balthus à cause « de ce que ce tableau insinue »
[ … ]
Mais il insinue ce que vous y voyez madame Mia Merrill, vous qui dites vous inscrire dans le sillage de #metoo et ce que vous y voyez n’a pas ( encore ) force de loi mais dit beaucoup de votre rapport au sens, à la beauté, à la liberté - Jérome Leroy

Pudibonderie sans frontière
Un artiste doit pouvoir tout peindre ou tout dépeindre sans craindre la censure ( y compris n'importe quel fantasme personnel quelque soit sa nature ) - sauf, cela va de soi, pour l’éternelle pudibonderie sans frontière, toujours et toujours en mal de croisade, effrayée par le sexuel entièrement déculpabilisé présent dans la société au point de lire à la vue d’une petite culotte une perversion dans ce qu’elle pourrait avoir de plus malsain, notamment, l’organisation romantisée d’une intention pédocriminelle

D’autre part, ce qui est sans rapport avec ce tableau de Balthus, un peintre, un auteur ou encore une auteure, écrire ou décrire, scénariser en se plaçant dans la tête d’un ou d’une psychopathe heureusement que c’est possible dans un monde éclairé où les puritains ne font pas la loi – mais, sans cesse il faudra contrer la censure sous peine d’abaîtissement collectif - CRAB

" L'art visuel est l'un des moyens les plus importants que nous ayons pour réfléchir à la fois au passé et au présent ", a indiqué le musée, "et favoriser l'évolution continuelle de la culture à travers des discussions et le respect de l'expression créative."

Suites : Présumés innocents
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/presumes-innocents-2017.html

Suite 2 : déroulé d’articles
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Censure



dimanche 3 décembre 2017

Morale absolue


Il faut en tenir une sacré couche pour en arriver à ça

Les philosophies : Matérialiste, atomiste et hédoniste à l’origine des Lumières sont, sans recourir à l’invention dieu, l’autre façon de voir le monde

La morale vient-elle de la religion ?
Au États-Unis, au cours d'un débat, des représentants religieux affirmaient que les Athées étaient des êtres dépourvus de Morale
David Silverman, président de l'American Atheists, confirmait effectivement que l'immoralité engendrait forcément la délinquance, la violence et le crime
[ MDR ] Les mormons, sur le plateau, acquiesçaient
Il demanda alors, aux représentants religieux de lui expliquer pourquoi 99% des criminels se revendiquaient comme "croyants" dans les prisons américaines ?


En effet, moins de 1% des détenus sont athées, ce qui n’est pas sans rappeler que la morale est relative et que les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité

Notes : Ce n’est pas nouveau, nous savons depuis longtemps que la criminalité est plus importante dans les villes américaines où le taux de croyants est le plus élevé

Que dieu bénisse l’Amérique
Cependant c’est assez logique, en effet : un croyant délinquant ou criminel est avant tout victime de sa mentalité formatée par la religion puisqu’il croie qu’il ne se fera pas prendre et cela, forcément, se retourne contre lui tôt ou tard
En outre, dans la mesure où rien ne permet de dire ou de prouver que son dieu existe - ses prières pour échapper à son funeste sort s’effondrent sous le sceau de l’implacable réalité de la Justice commune – quand au tout petit nombre « d’athées » emprisonnés je les suspecte de ne pas avoir entièrement remisé dans les poubelles de l’histoire un résiduel de croyances qui leur voile encore l’esprit, et dont-ils payent au prix fort l’ajournement

 
Pendant ce temps là en France,
la Laïcité ne privilégie ni les incroyants ni les croyants car l’esprit de la Nation par ce qui la différencie de la plupart des autres pays européens et du reste du monde ne consiste pas à chosifier nos compatriotes pour les insérer dans les boulins du grand pigeonnier 1, - ainsi que le voudrait obtenir, en fragmentant notre société, une partie de « l’élite » de notre pays en perte de repères
1, chosifier une population, c’est ce que fait, à longueurs d’années, le ouistiti-moustachu néo-stalinien ( Edwy Plenel ) qui ne parle jamais d’arabes ou de Kabyles pour employer l’essentiel de son temps non pas à réaliser un travail de journaliste mais de militant pour pathologiquement se livrer à la fabrication artificielle de musulmans atteints d’éléphantiasis

 
Le radicalisé ouistiti-moustachu autrefois solidaire des terroristes de septembre noir peut compter sur le néo-racisme de Danièle Obono ( originaire d’un pays gabonais rythmé, durant trois siècles, par la traite des esclaves entre tribus côtières et marchands portugais ou hollandais ) - un néo-racisme qui n’est que la conséquence de ce formatage idéologique caractérisant certains mouvements politiques autres que le FN, notamment islamo-gauchistes
Obono défenderesse de la non-mixité qui avait déjà fait parler d’elle pour avoir défendu la porte-parole des Indigènes de la République ou refusé de voir une radicalisation chez un chauffeur de bus qui ne prendrait pas le volant à la suite d’une femme ne saurait étonner les observateurs car depuis trop longtemps le discours de bon nombre politiques au pouvoir ou des représentants de la société civile par le biais d’une partie des intellectuels n’est plus marqué par l’effort nécessaire d’exiger le respect de la laïcité et de l’égalité femmes-hommes non sans éviter la plupart du temps de condamner avec vigueur les assauts théocratiques émanant d’insupportables fanatiques religieux ou de religieux ethno-différentialistes et communautaristes méprisant les valeurs républicaines qui font notre culture, notre humanité – autant de postures et d’actes incivils, au quotidien, qui ne sont pas restés sans conséquences, dont ( entre-autres ) dans l’ actualité la plus récente, une unième incitation à la haine des Charlie
Vendredi dernier ( 1er Décembre ) le ouistiti-moustachu Ewy Plenel a reconnu et regretté avoir « surréagi »
Non, non et non, en effet pour toutes les personnes qui, depuis plusieurs années, ont suivi la « démarche » du ouistiti-moustachu : sa réaction n’était que l’expression aboutie de son idéologie ethno-différentialiste recensée parmi les systèmes doctrinaires islamistes de colonisation des femmes identifiés d’entre les plus mortifères - Suite : Pour les ouistiti-moustachus
https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/pour-les-ouistiti-moustachus.html

Suites 2 : Les bonnes mœurs
https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/les-bonnes-murs.html

Suite 3 : Dé-islamisation en marche
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/12/de-islamisation-en-marche.html

Suite 4 : Déroulé d’articles sur les même thèmes
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans
CRAB



jeudi 30 novembre 2017

Les bonnes mœurs


Inouï
Caroline De Haas ( spécialiste en milieux musulmans de l’élargissement des trottoirs pour permettre aux femmes de circuler sans être importunées... ), invitée un peu partout sur les plateaux de « grands médias », imperturbable, à présent espère un plan Orsec pour lutter contre les violences faites aux femmes, et ainsi de confondre ce qui es inhérent à la condition humaine avec une catastrophe naturelleni ne peut à fortiori se comparer à un génocide ( féminicide en l’occurrence ) car ces femmes n’ont pas été tuées parce qu’elles sont des femmes ce sont des faits criminels criminels sans le moindre rapport avec la shoah ou le génocide des arméniens 1
.
Cette exigence est d’autant plus tragique-comique que dans notre pays, et ce n’est que justice, les femmes ont presque tout gagné ( voir la condition des femmes dans la plupart des autres régions du monde – lire – entre-autres auteures - Leïla Slimani )
.
1 - Le refus de la séparation est la principale cause du passage à l’acte, aussi, il me paraît utile, une fois de plus, de rappeler qu’en 2016, 126 femmes ont été tuées par leur « compagnon » ou leur ex et 34 hommes l’ont été par leur « compagne » - et d’insister sur le fait que si 126 femmes ont-été tuées, 44 des auteurs de crimes se sont aussitôt donné la morttriste bilan de la face peu reluisante de la condition humaine
.
Il n’est pas question, pour moi, de minorer les harcèlements sexuels ou moraux ( selon les cas ) dont sont victimes majoritairement les femmes mais aussi des hommes ( harcèlements le plus souvent moraux, mais qui n’en sont pas moins humiliants ), et c’est une raison de plus d’inviter à réfléchir sur la frustration " pas que sexuelle " qui conduit des hommes et des femmes à commettre l’irréparable
Cependant il faut observer que, dans notre pays, la très grande majorité de la population « vit » quotidiennement frustrée de ceci ou par cela sans que les hommes ou les femmes deviennent tous des assassins - ni pour la grande majorité des hommes de tous devenir des violeurs ou des harceleurs ;
mais sans doute pour Carline De Haas ( qui elle est une vraie catastrophe naturelle ) - sorte dicône archaïsant de la « sécurité sexuelle », qui pour exister se borne à essentialiser les hommes comme s’il y avait une culture masculine du viol ou du harcèlement, au lieu de participer à la réflexion collective sur l’incapacité pour la majeure partie des populations, de notre pays, de résister sainement à la frustration que révèle bien souvent l’absence de retenue observée à travers des comportements, dont certains sont en effet anormalement nuisibles à autrui dès l’instant, bien sûr, qu’il s’agit de viol, de harcèlement moral ou encore sexuel
La frustration ( ou les ) est globale, presque autant le refus ou l’incapacité psychologique de s’en accommoder ou de faire preuve de retenue, ce qui ne manque pas de laminer les valeurs d’urbanité - cependant, c’est très exactement le sujet majeur dont doit débattre la société - mais c’est sans doute pour cette brave dame, un exercice de réflexion bien trop difficile, c’est tellement plus facile d’incriminer les hommes, les hommes, les hommes... - CRAB
.
Suites : Féministes - si vous le dites
https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/feministes-si-vous-le-dites.html?showComment=1511959131648#c1421489465010004305
.
Suites 2 : La parole libérée des femmes
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/la-parole-liberee-des-femmes.html