vendredi 20 janvier 2017

Islam - religion de l’irresponsabilité


Réponse aux lecteurs qui m’accusent de m’attaquer exclusivement à une seule religion
Lectures comparées :
En tant, ( entre-autres ), qu'incroyant et féministe je peux apprécier de lire sans croire pour autant à la fable ni valider le caractère d'une séquence misogyne dévalorisant la « première femme »
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html
I
Je n’ai nul besoin d’insulter les gens, quand j’écris que la religion musulmane est par excellence et jamais dépassée par les-autres religions la religion de l’irresponsabilité
Si je puis le dire ainsi, c’est bien parce que le coran sacralise l’abaissement aggravé du statut des femmes, des-athées, des juifs et des-homosexuels, et, je peux le prouver sans difficulté - suites :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/
I
Cécité ou mauvaise foi
C’est faux de dire, ainsi que je l’ai entendu dire dans 28 minutes cette semaine, que dans notre pays 80 % des musulmans sont pour l’égalité femmes-hommes, car si tel était le cas, depuis longtemps, ils-auraient brûlé le coran et la charia
D’autre part le silence assourdissant observé par cette majorité montre une tolérance inacceptable vis-à vis des-actes terroristes commis par des islamistes
Le carnage récent dans-une discothèque à Istanbul démontre, une fois de plus, qu’il s’agit, au nom de la religion et du prophète, de détruire la culture partout dans le monde - donc, y compris dans les pays dominés par une majorité de musulmans
Avant l’attentat, extrait d’un quotidien gouvernemental " Milli Gazete ", proche des-islamo conservateurs au pouvoir : « Ceci est votre dernier avertissement ! Ne fêtez pas le réveillon ! » - ce journal, dont l’emblème est un des minarets de la mosquée de Sultan Ahmet, décrit la fête du réveillon comme « une nuit de beuveries, de jeux et de débauche »
I
Oumma
La motivation religieuse et idéologique des terroristes islamistes étant systématiquement écartée par une insensée propagande qui consiste à faire passer l’islam pour une religion de paix et d’amour, il est grand temps de réfléchir ou de vérifier si le coran, la charia et la vie de Mahomet n’ont pas le moindre rapport avec ce terrorisme meurtrier et crapuleux impliquant systématiquement des musulmans :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/terrorisme-islamique.html
I
Comment en finir avec l’inculture islamique : La foi, c'est refuser de connaître la vérité. - F. Nietzsche
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/islam-et-les-faux-semblants-en-finir.html
I

Le déclin de la civilisation judéo-chrétienne est-une excellente chose qui méritait d’advenir

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/le-declin-de-la-civilisation-judeo.html
I

Voile islamique ou l’art de désinformer - Mahomet au volant, la charia au tournant

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/voile-islamique-ou-lart-de-desinformer.html
I

La fachosphère socialiste

Craindre qu’il est été suscité par un plus noir dessin , l’irresponsabilité couronnée sur l’autel de la république des petits
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-fachosphere-socialiste.html
I

La racine du mal

Lutter contre la pauvreté est une priorité - combattre l’islam car l’islam est répandu partout dans le monde est aussi prioritaire
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/la-racine-du-mal_85.html
I

Déradicalisation

Le plaidoyer de Patrick Pelloux et Zineb El Rhazoui pour une meilleure déradicalisation
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html
I

La République est la racine du mal

Fillon un mauvais coton, pour une Valls à contre-temps
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html
I

Mes sorcières mal aimées

Sénèque ( Ier siècle ) écrivait dans sa " Lettre à Lucilius " : "...L'homme est un être doué de raison ", ce n’est pas ce que l’on peut dire de Freud qui affirmait le plus sérieusement du monde que " les femmes aiment être battues ", et ce distingué crétin assurait : "À la vanité corporelle de la femme participe encore l'action de l'envie de pénis, étant donné qu'il lui faut tenir en d'autant plus haute estime ses attraits, en dédommagement tardif pour son infériorité sexuelle originelle "
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/mes-sorcieres-mal-aimees.html
I

Qui a peur du sexe ?

Dans l’antiquité, il fut, selon Pline l’ancien, le précurseur de l'insertion de la lumière et l'ombre révolutionnant ainsi la peinture grecque
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/qui-peur-du-sexe.html
I
Non, Manuel Valls n'est pas le défenseur de la laïcité et de l'égalité des sexes - ( mais je pourrais en dire autant des autres présidentiables des droites et des gauches, car nul d’entre-eux ne proposent de rétablir la laïcité dans notre pays )
Les militant-e-s antiracistes et féministes qui l'adoubent, dont nous sommes nombreux à partager l'essentiel des idées et des combats, font, hélas, preuve d'une incroyable cécité
http://www.huffingtonpost.fr/alban-ketelbuters/non-manuel-valls-nest-pas-le-defenseur-de-la-laicite-et-de-le/
.
Presque inutile de dire que je partage cette analyse à 500% - suffit de lire mes blogs – suite : La fachosphère socialiste
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-fachosphere-socialiste.html
CRAB


samedi 14 janvier 2017

Terrorisme islamique


Extrait d’un-article publié dans Charlie hebdo
La spécificité du terrorisme islamiste est qu'il ne circonscrit pas l'aire géographique dans laquelle il se déploie : il exporte sa réaction partout dans le monde. Pourquoi ? Parce que le prisme au travers duquel il lit les interventions étrangères non pas contre un pays d'islam (l'intervention française au Mali n'est nullement destinée à renverser son gouvernement ni à démembrer le pays), mais dans un pays d'islam, est celui d'un affrontement mondial. Dans cette optique, une action de l'armée française à Gao peut être « vengée » par un attentat commis n'importe où, contre n'importe quel « ennemi », par un commando, ou un individu, qui peut n'être ni français ni malien. La nébuleuse islamiste est, on le sait depuis Al-Qaïda, engagée dans un « djihad mondial » qui abolit les frontières de la nationalité des combattants et des victimes. Elle est dans une logique imparable : puisque son action se réclame d'un soutien à la oumma agressée par une « croisade » et que la oumma comme les « croisés » sont disséminés à travers le monde, c'est celui-ci tout entier qui est le champ de bataille. Quiconque n'admet pas que le but ultime de l'islam radical est l'extension de son pouvoir - sinon par la conquête, du moins par la conversion - ne peut comprendre la nature du phénomène islamiste djihadiste qui, s'il est amplifié par l'intervention en Afghanistan puis en Irak, leur préexiste.
La lecture des attentats à travers le prisme déformant des luttes anticoloniales et de l'opposition dominé/dominant a brouillé la vue de certains. Le Bangladesh, le Pakistan, l'Inde, les Philippines ont ainsi vu éclore un terrorisme islamiste que ne pouvaient justifier ni une colonisation ni une agression, qui mêlait l'inscription dans un schéma global et des facteurs proprement nationaux, dont l'exemple bangladais est très frappant puisque le pays ne connaît aucun mouvement séparatiste, aucun conflit avec un voisin. Les islamistes locaux massacrent au nom d'une idéologie d'exclusion de ceux qui ne se conforment pas à leurs normes, bien qu'ils soient aussi musulmans que leurs tueurs. - Jean-Yves Camus le 04/01/2017
I
MERCI
J’observe que Jean-Yves Camus auteur de l’article parle bien de terrorisme islamiste dans le but de déconstruire les pratiques ou tentatives usuelles de désinformation émanant de la plupart des « grands médias » qui cache la réalité du terrorisme islamique derrière le seul mot de terroriste chaque fois que se produit un attentat et ses conséquences
[ Piqûre de rappel : la conquête de l’Algérie par la France en 1830 a permis, à la suite des victoires de la marine américaine en Méditerranée, de mettre un terme aux razzias des esclavagistes musulmans sur les mers et sur les cotes européennes ]
I
Conséquence du clonage des esprits par une religion de l’irresponsabilité
Pour un croyant musulman, il faut avoir le cerveau sérieusement fêlé pour imaginer que son dieu puisse être offensé par quelques dessins de caricaturistes, et pire c’est faire preuve d’un manque d’humilité sans borne que de se faire son porte parole vengeur
I
La haine anti-occidentale ?
Le terrorisme islamique dû à des minorités musulmanes sectaires agissantes violentes, meurtrières dont les idées progressent avec le silence de la grande majorité des musulmans – un silence qui peut-être entendu comme une tolérance – c’est-en résumé ce que dit Michel Onfray j’approuve...
Vidéo : Michel Onfray, ( extrait de sa Conférence à Oslo )
http://blvids.free.fr/Realite_de_l_islam.mp4
À titre personnel, durant l’année qui a suivi l’attentat meurtrier des Charlie, je n’ai pas rencontré une seule personne se déclarant musulmane capable de me dire ( en conclusion de la discussion ) autre chose que " on doit respecter les religions et le prophète " - CQFD
I
Une chance pour l’humanité
Il n’y a pas de civilisation sans religion dit par ailleurs Michel Onfray - et alors, c’est une raison de plus de nous débarrasser des modèles monothéistes du sectarisme
Que les civilisations s’éteignent - tant mieux, et pour le bien de tous, plus vite se fera la déconstruction de l’islamique mieux ce sera car notre humanité ne se conçoit que dans le monde libre, et dans notre monde humanisé, le débat public et contradictoire ne s’arrête pas là où commence la religion - mais il s’exerce au sein d’une société émancipée ou chacun est conscient que la mort est absence de sensation, que la vie est bien trop courte et qu’il n’y a pas lieu de compter sur d’imaginaires arrières-mondes
I
La seule chose qui compte c’est la culture
Pour un être épris de liberté, d’urbanité, créatif, pour les-amoureux de la vie et des arts la quintessence n’est pas la rose desséchée d’Ispahan ni les jasmins flétris de Mossoul ( n’en déplaise à Gabriel Fauré, musicien quelque peu romantique, que par-ailleurs, j’aime bien ) mais le nec plus-ultra, inspirée par les Lumières, par l’esprit et la générosité des Lumières, la recherche exaltante et raffinée de l’éthique*1 CRAB -
I
Suites : Le plaidoyer de Patrick Pelloux et Zineb El Rhazoui pour une meilleure déradicalisation
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html
I
*1 : chronologie des personnalités qui ont marqué l’histoire de l’humanisme
http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/12/24/noel-2016-5890863.html



jeudi 12 janvier 2017

ISLAM et les Faux semblants - En finir


NO COMMENT
I
La foi, c'est refuser de connaître la vérité. - F. Nietzsche
Les fanatiques appellent souvent athée, non un homme qui nie l'existence d'un Dieu ; mais celui qui refuse de croire au Dieu qu'ils ont inventé. – note de voyage d’un casanier de Alphonse Kharr
I
La Science est laïque
Les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité car la spiritualité, c’est la vie de la conscience
Quand-un chercheur, un scientifique élucide avec l’humilité qui le caractérise les lois de l’univers, il fait œuvre de spiritualité
I
Suites : Voile islamique ou l’art de désinformer
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/voile-islamique-ou-lart-de-desinformer.html
I
Suites 2 : Une question d’honneur
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/une-question-dhonneur.html
I
Suites 3 : Déradicalisation
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html
I
La croyance est le reflet surnaturel de la faillite de l'imagination. - E. Abbey
On accepte un homme dans une Église pour ce qu'il croit et on le vire pour ce qu'il connaît. - M. Twain
I
Osons la science pour préparer notre avenir !
[ … ]
La télévision publique s’honorerait en faisant intervenir à des heures de grande écoute soit des journalistes de qualité soit des scientifiques ayant du charisme pour traiter de la science et de ses côtés ludiques, pratiques et essentiels.
[ … ]
Je n’aime pas ceux qui ont des certitudes. Avec l’imagination, le doute et l’humilité devraient être les principales qualités d’un chercheur. - André Brahic
I
« Ce que vous avez lu sur mes convictions religieuses était un mensonge, bien sûr, un mensonge qui est répété systématiquement. Je ne crois pas en un Dieu personnel et je n’ai jamais dit le contraire de cela, je l’ai plutôt exprimé clairement. S’il y a quelque chose en moi que l’on puisse appeler " religieux " ce serait alors mon admiration sans bornes pour les structures de l’univers pour autant que notre science puisse le révéler. »
« Le mot Dieu n’évoque, pour moi, rien d’autre que l’expression et le résultat de la faiblesse humaine, et la Bible, une collection de légendes honorables, mais primitives et assez naïves. » - Albert Einstein
I
Écrivons donc « création » en italique et cerné de guillemets
[ - Évoquer l’idée même de créer pour, invoquer l’existence même d’un créateur, concevoir les lois de la nature comme des règles pour arriver à un but, c’est renoncer à la démarche scientifique qui consiste à étudier comment fonctionne la nature et non à lui prêter une volonté.
Le « principe anthropique » signifie que les conditions initiales de l’Univers auraient été choisies exactement ( par qui ? ) pour que l’homme puisse apparaître. En réalité, à tous les niveaux où l’on étudie la matière, la vie et l’homme, on n’a trouvé preuve d’aucune sorte d’une telle intentionnalité. Seulement le fait que le présent découle du passé, sans la moindre preuve que le présent était la seule évolution possible, bien au contraire. - d’après Robert Paris ]
I
Rien ne remplace une observation, En quelques décennies, nous en avons appris plus sur les planètes qu'au cours des quarante siècles qui ont précédé. Mais l'aventure ne fait que commencer - André Brahic
I
Piqûre de rappel : Le rôle de l'école de la république est l'enseignement des savoirs et non des opinions ou des croyances, hors actuellement, l’école enseigne le fait religieux mais pas, en contrepartie, le fait athée ;
Hier, lors du premier débat " Primaires de la gauche ", les candidats ont évoqué la laïcité – problème, aucun d’entre eux n’a promis de la rétablir sur l’ensemble de nos territoires*
* : http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/le-declin-de-la-civilisation-judeo.html
I
Suite : Science et morales
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/science-et-morales.html
CRAB



Mozart - Da Ponte - Casanova


Mais qui donc sont les hommes ?
Mozart - Da Ponte - Casanova, sans-artifice, verbe infatigable, orgasme du temps, triomphe de l’individuation, ils se conjuguent en musique -Trois-hommes des Lumières : incrédules - libres - libertins - cultivés

[ " Enfermé dans la sphère unique du plaisir, j’ai envoyé à l’enfer la tristesse et le besoin. " - Casanova ]


Mais qui donc sont les femmes ?
Impensable d’en parler sans passer par Mozart, Da Ponte et Casanova racontés par Ève Ruggiéri - Ève, née le ... « on sait pas » -
http://blvids.free.fr/Mozart_et_da_Ponte.mp3
I
Donna Anna
I
Donna Elvira
http://crab.painter.free.fr/videos/Donna_Elvira.mpeg
I
Zerlina
http://crab.painter.free.fr/videos/Zerlina.mp3
I
" cosi fan tutte "

 
Suites : '' Si Mozart m'était conté ''
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/si-mozart-metait-conte.html
I
Suites, déroulé d'articles :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/musique


mercredi 11 janvier 2017

Violence masculine à l’égard des femmes en Mauritanie


Valeurs masculines négatives
I
Mauritanie : Le Parlement rejette une loi contre la violence à l’égard des femmes
Extrait :
[ … ]
Au final, l’Assemblée nationale mauritanienne a reporté sine die le vote en séance plénière du projet de loi présenté par le gouvernement, face à l’échec assuré de la procédure. Et pour cause : au cours des multiples réunions de la commission parlementaire de la Justice, les membres ont exprimé leur hostilité face à un texte qu’ils estiment enfreindre la Charia et la Constitution de la Mauritanie – dont le préambule souligne que l’Islam est « la seule source de droit ».
Le projet de loi entendait établir des catégories de violence à laquelle les femmes sont exposées et définir une échelle de sanctions pour les auteurs, dont certaines assez radicales. Interrogé par l’agence espagnole EFE, le théologien Abdellahi Ould Cheikh Ahmed a déclaré que « la loi contient des articles contraires à l’Islam » et notamment l’article n°12, qui prévoit d’exécuter l’adultérin « par coups de feu »… alors que la Charia, selon le théologien, « prévoit la mort par lapidation » (sic).
[ … ]
, la loi prévoyait de fixer à 18 ans l’âge légal du mariage et condamne à une peine d’emprisonnement le parent qui donne sa fille mineure en mariage. Ce que l’on pourrait considérer comme une avancée sociale en Mauritanie a été décrié par les oulémas, qui soulignent que la Charia ne fixe aucune limite d’âge minimal au mariage d’une femme. Ould Cheikh Ahmed s’est d’ailleurs offusqué de l’emploi du terme « genre » à la place de « femme » dans tout le corps du texte, ce qui signifie pour lui une reconnaissance des personnes homosexuelles et transgenres, toutes deux condamnées par l’Islam. C’est précisément ce terme de « genre » qui a soulevé le plus de récriminations de la part des députés mauritaniens, une disposition qu’ils considèrent comme « une transposition aveugle des valeurs occidentales ».
Source de l’extrait :
http://maghreb-info.com/mauritanie-parlement-loi-violence-femmes/
I
Qu’en pense les françaises, les cultures sont-elles toutes respectables ?
I
Les oulémas sont d’indécrottables phallocrates et la religion musulmane, religion de l’irresponsabilité sacralise l'abaissement du statut des femmes*1 CRAB
I
*1 : Accusé – levez-vous !
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/10/accuse-levez-vous.html
I
Suites, déroulé d’articles :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans