samedi 17 février 2018

Fausse route en 2018 – suite


« Fausse route » d'Elisabeth Badinter

Vous m’écrivez que je suis à contrecourant, grand bien me fasse de m’y maintenir en référence à certains de mes articles qui reflètent tout le mal que je pense, depuis bientôt près de trente ans, du féminisme victimaire ( doloriste, aujourd’hui devenu porcin et j’en passe ... )
Accuser de viol 10 ou 20 ans après un homme, à mes yeux n’est pas acceptable car ne pas porter plainte aussitôt après le crime [ avéré ] c’est mettre en danger de nombreuses femmes – par conséquent, ainsi que je l’ai déjà écris à plusieurs reprises sans jeter la pierre à ces délatrices je n’ai nulle envie de les soutenir dans cette démarche d’autant plus que dans de nombreux cas le silence est le reflet d’un égoïsme inacceptable – je me tais, je ne dénonce pas mon agresseur violeur, ma carrière passe avant... et tant pis pour les autres...
Parler publiquement après tant d’années passées de viol me paraît, dans bien des cas, difficilement crédible

Bien sûr une grande partie de la presse ou des grands médias qui depuis plus de trente ans ont pris l’habitude de faire du remplissage au lieu d’informer n’a pas manqué de remplir ses colonnes ou écrans notamment en invitant sur les ondes ou sur les plateaux essentiellement des représentantes de mouvements « féministes victimaires »

Il n’y a pas de masculinité universelle, mais de multiples masculinités, comme il existe de multiples féminités
Autant d’organisations « féministes » qui prétendent défendre les femmes ( et pire, parlent au nom de toutes les femmes ) dont Élisabeth Badinter, dans son livre " Fausse route " publié en 2003, montrait prophétiquement que bon nombre de ces « féministes » sont tentées par l’instauration d’un nouvel ordre moral guère moins totalitaire que le temps de la suprématie sacralisée de l’homme sur les femmes - qu’il s’agit pour l’essentiel de dérives et d’un conformisme tranquille plus susceptible de freiner la marche vers l’égalité et de renouer avec le séparatisme

Malaise à l’égard de la condamnation « en bloc » d’un sexe qui ressemble à du sexisme
Changer l’homme au lieu de lutter contre les abus de certains hommes, il est notable d’observer que les quatre ou cinq principales organisations idolâtres d’un « féminisme » binaire des plus dangereux qui dans le plus grand mépris de la complexité du réel au profit de schémas simplistes et contraignants veulent changer l’homme – un féminisme à la base victimaire ( doloriste et porcin ) a refusé, agissant ainsi que dans les « meilleures théocraties », de publier mes articles sur leur site ou leur Facebook, quand d’autres féministes ont eu l’extrême délicatesse de me dire qu’Élisabeth Badinter avait tout compris vingt ans avant tout le monde

Reflet de l’esprit de secte, " la honte doît changer de camp "
Aux lieu de désigner exclusivement les violeurs, il suffit de lire " le viol est une humiliation, une appropriation, une domination des hommes sur le corps et le sexe des femmes et des filles ", pour appréhender une tentative par de pseudo féministes d'essentialiser les hommes – sans même poser la question : qui transmet dans notre société cette « culture » sacralisée par la religion de la déshumanisation des femmes ou de l’abaissement du statut des femmes susceptible d’impacter une partie des hommes avec le silence ou l’activisme complice d’une partie des femmes ?
Nous savons ( statistique à vérifier ) qu’une femme sur 10 a été violée ou le sera au cours de sa vie – ce qui signifie ( fort heureusement ) que 90 % des femmes ne seront pas violées - certains parmi ces criminels sont des violeurs en série, il convient donc de retenir que moins de10% des hommes ont un comportement criminel - mais c'est bien dérangeant n'est ce pas de rendre compte de la complexité ?

Rappel : Dans notre pays on ne tue pas une femme parce qu'elle est une femme, confondre des faits inhérents à la condition humaine pour les apparenter à un féminicide est tout simplement grotesque - il me paraît utile, une fois de plus, de rappeler qu’en 2016, 126 femmes ont été tuées par leur « compagnon » ou leur ex et 34 hommes l’ont été par leur « compagne » - - et d’insister sur le fait que si 126 femmes ont-été tuées, 44 des auteurs de crimes se sont aussitôt donné la mort - - c’est, non pas un féminicide, mais le triste bilan de la face peu reluisante de la condition humaine - CRAB


Citation : Le féminisme au masculin
« Quelles qualités rares a-t-il fallu aux quelques hommes qui ont voulu dépasser l’image traditionnelle de l’épouse dévouée, gardienne du foyer et mère admirable, pour penser à elle comme à une personne indépendante, un être humain à part entière ? » Pour beaucoup d’entre nous, le féminisme a toujours été une affaire de femmes. Mais on oublie qu’il s’est trouvé, à toutes les époques de l’Histoire, des hommes éclairés ayant profité de leur influence pour défendre le deuxième sexe. Y aurait-il une loi de la nature réservant spécifiquement la cuisine, le ménage ou l’éducation des enfants aux femmes ? Comment accepter ce « marché » qui fait des jeunes filles des objets exposés dans les bals jusqu’à leur acquisition par un mari ? Que faire pour que le mariage cesse d’être le tombeau de la femme, et le moyen légal de son asservissement ? Ces questions, de rares hommes les ont posées, et c’est à ces libres-penseurs courageux, écrivains ou hommes politiques des siècles passés, que Benoîte Groult rend hommage ici. Adoptant une perspective inédite, elle redonne voix aux premiers féministes, et met à l’honneur des hommes qui, comme Condorcet, Stuart Mill ou Fourier, ont eu la force de secouer les préjugés, de s’élever contre l’injustice et de dénoncer la prétendue infériorité de la femme comme le résultat d’un abus de pouvoir. Une manière éclatante de montrer qu’il ne faut plus confondre féminisme et haine des hommes.
Benoîte Groult - Editeur - Grasset


Suite : Fausse route en 2018
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/02/fausse-route-en-2018.html

Suite 2 : L’esprit de la Suède
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/02/lesprit-de-la-suede.html

Suite 3 : Le féminisme porcin
https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/le-feminisme-porcin.html

Féminicide ?
L’indignation des nov-féministes est à la démocratie et à l’État de Droit ce qu’une théocratie est à la liberté de conscience et d’expression
Le seul féminicide commis dans notre pays, assassinées parce qu’elles sont des femmes, deux femmes ont été égorgées par un terroriste musulman Gare Saint-Charles à Marseille – on a pas vu les nov-féministes ni se répandre sur les ondes ni montrer leur indignation dans toutes les bonnes feuilles féministes - Suite :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/02/feminicide.html

Suite 5 : les ravages causé à autrui au nom de la crétinerie sans frontièresuite :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/presumes-innocents-2017.html



vendredi 16 février 2018

Révolution tranquille ou régression tranquille ?


Nabila Ben Youssef

Le voile préconisé par des mouvements religieux frustrés de ne pas détenir le pouvoir absolu sur les consciences est avant tout le symbole du pire des signes visibles de l’infériorisation ou de l’abaissement du statut des femmes, et Nabila Ben Youssef de rappeler, non sans humour, que porté « volontairement » il est, dans ce cas précis, plus probablement le reflet d’un cerveau mal oxygéné - CRAB


Lire sa vidéo : Nabila Ben Youssef – Le voile
http://blvids.free.fr/Nabila_Ben_Youssef_Le_voile.mp4

Suite : islamophobie ou racisme ?
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/02/islamophobie-reaction-la-video-par-usul.html



jeudi 15 février 2018

Islamophobie: réaction à la vidéo "par Usul"




La démocratie – elle avance chaque fois que la raison et non la morale peut créer du consensus - CRAB
« L’antiracisme et l’anti sexisme de boudoirs » parfaitement déconstruit par Usul - cliquer sur le lien :
http://blvids.free.fr/Islamophobie%20r%C3%A9action%20%C3%A0%20la%20vid%C3%A9o%20par%20Usul.mp4

Suites : L’esprit de la Suède
https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/02/lesprit-de-la-suede.html



mercredi 14 février 2018

Laura dekker et les autres

  
Les journaux féminins répugnent à célébrer à la Une l'exploit de la navigatrice Ellen MacArthur et préfèrent " policer la sexualité masculine " – Élisabeth Badinter

Laura dekker fait parti de ces femmes que boude, depuis vingt ans passés – au moins, le féminisme doloriste* ( * - victimaire ou nov-féminisme ) qui ne parle jamais de nos héroïnes, préférant s’épancher longuement sur « les petites choses fragiles » victimes de la prétendue « culture du viol et de harceleur des hommes », dans un monde occidental où étrangement en comparaison avec la totalité du reste du monde les femmes n’ont jamais été aussi libres – à l’exception des populations Moso ou Mosuo du Yunnan au Sud-Ouest de la Chine -
Au vu de cette actualité doloriste hostile à l’ensemble des hommes et indirectement hostile à ces bien dérangeantes femmes jouissant d’une entière liberté qui est due exclusivement à leur façon d’être, je ne peux m’empêcher de penser à cette amie qui dans une salle de cinéma après sept secondes de projection des toutes premières images du film m’avait dit, en me prenant la main, " je refuse, dans un film, de voir une femme pleurerpartons "


En en 2012, je publiais : Laura dekker, seize ans, a bouclé son tour du monde à la voile
22/01 08:43 CET
Elle a un peu plus de seize ans, et elle est la plus jeune navigatrice à réaliser un tour du monde en solitaire.
Laura Dekker, venue des Pays-Bas, est partie il y a presque un an… Elle a débarqué à Saint Martin ce samedi, très émue, et attendue par toute sa famille.
Son accostage au ponton du Yacht Club néerlandais a été applaudi par quelque 400 personnes, parmi lesquelles de nombreux touristes en vacances à Saint Martin.
Son tour du monde s’est bien déroulé, et Laura Dekker affirme avoir eu une navigation tranquille :
“Bien-sûr il y a eu des moments où je me suis demandé ce que je faisais là, mais je n’ai jamais voulu arrêter. C‘était un rêve, et je voulais le réaliser”.
Empêchée un temps par la justice néerlandaise de lancer son projet, Laura Dekker n’entrera pas dans le livre Guiness des records, car celui-ci n’homologue pas les records effectués par des mineurs – Source : Euronew


Un événement qui par sa signification profonde dépasse, par son impact sur les mentalités - écrase de loin n'importe lequel des '' printemps arabes ''

C'est un événement majeur !
C'est bien plus qu'une performance, c'est un pieds de nez à tous ceux qui n'ont toujours pas compris que l'égalité femmes-hommes n'est pas discutable
Laura Dekker, n'a pas vécu dans l'illusion ni dans l'espérance de lendemains meilleurs, elle a fait contre vents et marées son expérience de louve de mer
Mais cela va bien au-delà d'une aventure de mer d'une mise en œuvre complexe, c'est un démenti pratiquement sans précédent à tous les intolérants qui s'abritent derrière de vieilles moraline ou se réfèrent à de vieux textes obsolètes [ religieux entre-autres ] pour tenter de maintenir les femmes captives ou d'en d'autres cas de les faire rentrer à la maison
Un des meilleurs camouflet infligés à tous ces anti-démocrates qui ne voudront jamais admettre pour la femme son désir légitime, sa volonté , son droit de choisir de mener une vie libre, autonome
Démontrer sa force, sa détermination, son savoir-faire à seize ans, je gage que dans la plupart des '' grands médias '', ni chez BHL et consorts que cela ne fera pas recette - Crab – 22 janvier 2012

Suite : Le féminisme heureux
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/le-feminisme-heureux.html

Suite 2 : Les femmes qui comptent
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/02/les-femmes-qui-comptent.html

Suite 3 : Barbra Streisand
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/le-triomphe-de-lindividualisme.html

Suite 3 : Peggy Guggenheim
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/11/peggy-guggenheim.html

Suite 4 : Serrano
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/08/censure2016.html

Ect. Ect. Ect.



mardi 13 février 2018

CONDORCET

  
Vivre dans une république laïque est pour tous le plus précieux des privilèges

À l’attention du Président Macron soucieux d’organiser une réflexion sur la laïcité ( nous dit-on ), si toutfois, il veut bien se souvenir que la laïcité n’est pas un vieux texte ( loi de 1905 ) ni une spécialité exotique et obsolète, ni une croyance, encore moins une religion, mais un outil politique d’avenir à portée universelle à la disposition de tous !
Elle est ( la laïcité ) un principe d’émancipation, d’affranchissement de toutes les tutelles
Il n’existe qu’une seule question, le Président Macron a t-il l’intention, avec toutes les personnes de bonne volonté, de rétablir la laïcité dans la France des Lumières ? - CRAB

Lorsque la Révolution commence, le marquis de Condorcet occupe une situation privilégiée dans la société. Mathématicien célèbre à vingt-cinq ans, secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences à trente-deux ans, il est membre de l'Académie française et inspecteur des Monnaies. Ami de Voltaire et d'Alembert, il apparaît comme le dernier des encyclopédistes. Il est célèbre dans toute l'Europe des Lumières et lié aux plus brillants esprits du temps. Disciple de Turgot, il a vécu à ses côtés ses réformes et sa disgrâce. Enfin il est le mari heureux de la belle et spirituelle Sophie de Grouchy.

Cet homme comblé est aussi un homme passionné de justice. Il s'est élevé contre toutes les erreurs judiciaires de la fin de l'Ancien Régime. Ami des Noirs, il lutte contre l'esclavage et la traite. Ami des Protestants et des Juifs, il milite pour la reconnaissance de leur citoyenneté. Adversaire de la peine de mort, il soutient la cause de l'abolition. Et il est le seul à réclamer pour les femmes l'égalité entière des droits.

Dès le début de la Révolution, cet intellectuel s'engage dans la lutte politique. Sous la Constituante, il se prononce parmi les premiers en faveur de la République. Député à la Législative, il propose son célèbre plan d'Instruction publique qui inspirera un siècle plus tard les fondateurs de l'Ecole républicaine. Député à la Convention, il refuse par conviction abolitionniste de voter la mort du Roi et rédige le projet de Constitution le plus démocratique qu'on ait élaboré jusqu'alors. Partisan de l'union des républicains, il se détache de ses amis Girondins sans pour autant rallier les Montagnards. Décrété d'accusation en juillet 1793, il se cache à Paris jusqu'en mars 1794. Il écrit alors l'Esquisse d'un tableau des progrès de l'Esprit humain, son oeuvre maîtresse. Pour ne pas compromettre la sûreté de celle qui l'héberge, il quitte son refuge. Arrêté, il est trouvé mort dans sa cellule le 29 mars 1794.

Telle fut la vie de cet intellectuel engagé qui connut l'échec politique mais dont la pensée, selon le mot de Jean Jaurès, fait partie du patrimoine de la République.
Robert Badinter et Elisabeth Badinter


Le discrédit jeté sur l’universel au nom du « respect » des particularismes, a été souvent le prélude à de sombres temps.
Les « Lumières » ont représenté un effort pour rechercher ce qui par-delà les espaces et les temps peut libérer, épanouir et réunir  tous les hommes. L’idéal laïque ne fait qu’incarner dans un dispositif juridique de séparation des églises et de l’Etat, cette aspiration naturelle et universelle à s’émanciper de toutes les tutelles. Pour développer cette capacité à se gouverner soi-même, à juger par soi-même, sans directeur de conscience, l’éducation doit occuper une place centrale, primordiale, afin de « rendre la raison populaire ».
En ce sens, saisi tout particulièrement par la passion pédagogique, certes caractéristique du «  siècle des Philosophes », Condorcet ne fait pas que dégager les principes d’une éducation libératrice, il met en place concrètement les bases de ce que doit être une Ecole de la République. Avec lui, les Lumières ne sont pas seulement « une audace de la pensée » mais aussi « une audace de l’action ». Clément Stora, professeur de philosophie.


Je pense, donc je suis, et je n’ai nul besoin de croire pour exister
À notre époque il faut, plus que jamais auparavant, veiller à ce que les enfants comprennent bien les mathématiques et les lois de la physique, il est bon de rappeler que nulle personne ne naît avec une appartenance religieuse, il faut toujours avoir à l’esprit qu’une personne s’appartient, elle n’appartient pas à sa communauté - CRAB

Suite :



Suite 1 :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=%C3%A9cole

Suite 2 :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=accompagnateurs+scolaires



lundi 12 février 2018

Fausse route en 2018



Piqûre de rappel : Jeannette Bougrab, dont la parole avait si peu compter aux yeux de la midinette Clémentine Autin


troactif : les « Courriers du cœur » au cœur du sujet

Amicalement, A.....e N....n - je n’y peux rien, j’abhorre le féminisme doloriste ( victimaire ) et depuis bientôt plus de vingt ans j’insiste, j’insiste, j’insiste, persiste et signe
Je me préserve du " romantisme fleur bleue " de Céline Dion pour ne pas attraper des boutons ou pour prendre l’accent canadien " des boudions " - et, sans hésitation, je me défie simultanément des lunettes roses de l’ex dauphine de la miss du Chemin du Nord, la norvégienne Éva Joly ( pas jolie, jolie, jolie du tout ) qui jugeait, en faisant référence à Femen que montrer ses seins c’est indécent – alors, alors...
.
À l’attention de R......e V.....n - Désolé de vous décevoir, cette loi reflète cette idée préconçue comme quoi ces femmes agiraient sous la contrainte ou seraient victimes de trafics
Sinon pour certains des féministes « plus finauds que les autres » c’est de considérer, parce qu’elles se prostituent, que ce sont des femmes malades - ainsi ce sont donc des âmes perdues qui auraient besoin de soins psychiatriques - ben voyons -


En réalité en Suède, en Norvège, au Canada et en France cette une loi typiquement paternaliste qui prétend protéger les femmes - qui cherche à « protéger la sexualité des femmes » - qui veut contrôler la sexualité des femmes car en théorie les femmes ne peuvent pas s’intéresser au sexe, seuls les hommes le peuvent, c’est pour ça que, généralement, « nos braves féministes doloristes » ont moins de problèmes quand il s’agit des hommes qui se prostituent


Ce n’est rien de mieux qu’une bonne vieille mesure patriarcale pour dénigrer les femmes et leur sexualité – au final cela revient à cette idée – et, si je puis dire, c’est très « amusant » que ceux qui maintiennent cette structure patriarcale se revendiquent féministesbien amicalement -

Citation : « Quant au féminisme, il est vraiment coupé en deux, et depuis les années 1980, le féminisme naturaliste, différentialiste, victimaire, s'est peu à peu imposé à la société occidentale. Le thème de l'indépendance économique des femmes n'est plus tenu. Et le féminisme de conquête, celui qui défend l'égalité, est en sommeil »
« Le patriarcat n'est pas un simple système d'oppression sexuelle. Il est aussi l'expression d'un système politique qui a pris appui, dans nos sociétés, sur une théologie.» - Élisabeth Badindter

Aux antipodes de l’esprit des Lumières le nov-féminisme ( doloriste – victimaire ) est une totalité qui ne peut que sombrer dans l’idolâtrie et causer des ravages
Fraternisme et sœurorisme islamiste (ouma ) sont les deux mamelles d’une totalité dont se rapproche dangereusement idéologiquement le nov-féminisme
L’indignation méthodique des nov-féministes qui fait de toutes les femmes des victimes des hommes ou de la suprématie sur les femmes par le mâle blanc est à la démocratie et à l’État de Droit ce qu’une théocratie est à la liberté de conscience et d’expression.


L’unique féminicide commis dans notre pays, assassinées parce qu’elles sont des femmes, ce sont ces deux femmes qui ont été égorgées par un terroriste musulman Gare Saint-Charles à Marseille – étrangement, les nov-féministes partisans d’une loi féminicide ce sont cantonnées dans un silence assourdissant, que faut-il en déduire ?


Le nov-féminisme est au féminisme universel ce que la phallocratie est à l’égalité femme-homme
Quand la liberté recule pour une catégorie* de femmes, elle recule pour toutes les femmes - j'ajoute, elle recule indirectement pour tous les hommes
* Rappel, le voile est le symbole le plus visible de l'abaissement du statut des femmes.

La nov-féministe Clémentine Autin n’est rien de plus que la caricature de ce féminisme doloriste ( victimaire ) - une midinette sublimant une immigration qui pour une large part se contrefout des valeurs républicaines laïques

De Haas et Autain le palindrome du nov-féminisme, spécialistes d’un « féminisme victimaire, doloriste... » qui méconnaît la force et la puissance des femmes – à présent l’une et l’autre adeptes nourricières d’un « féminisme porcin », cette sorte de Tribunal à deux vitesses -

De Haas n’avait pas manqué de tenter de museler les femmes de la Chapelle-Pajol à Paris ainsi que, avec toute la bande du nov-féminisme, deux ans plus tôt de dénaturer ou minimiser les agressions sexuelles commis par des migrants ou par des individus originaires de pays dominés par des musulmans en Gare de Cologne pour, dans l’actualité la plus récente, se déchaîner exclusivement sur Weinstein et/où sur « balance ton porc » pour se livrer à la traque du blanc seul coupable de violences sexuelles dans des sociétés occidentales où curieusement les femmes n’ont jamais étées aussi libres – chercher l’erreur - Crab

Suites : L’esprit de la Suède
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/02/lesprit-de-la-suede.html



vendredi 9 février 2018

Palindrome



Palindrome - nom masculin

  1. didactique
    Mot ou groupe de mots qui peut se lire indifféremment de gauche à droite ou de droite à gauche en gardant le même sens – Source dictionnaire

Déni coutumier des réalités de notre société

Plus de 60 % de nos compatriotes sont sans religion sauf que devant un Bourdin dont la passivité est légendaire à la télévision ou dans les mondes de « touche pas à ma religion », ce vendredi 09 Février, Gérard Colomb, sans être contredit ou questionné différemment, peut tranquillement répondre qu’il est favorable à l’enseignement critique des religions * à l’école car, dit-il, " il est bon que les élèves sachent quelles ont les mêmes racines et peu de différences " en se gardant bien de préciser si les enseignants seront de la trempe de l’athée Michel Onfray ou des platoniciens ou encore des aristotéliciens dont la tendance déiste affirmée est si importants aux yeux des hiérarchies monothéistes et des croyants de toutes les religions abrahamiques – silence radio –



La laïcité et la liberté de conscience bafouée

Pour ce gouvernement, il n’est toujours pas question d’enseigner le fait athée en contrepartie du fait religieux et Bourdin s’est bien gardé, une fois de plus, de questionner le ministre sur cette intolérable discrimination que subissent les personnes athées ou sans religion



C’est toujours d’actualité, à la suite de " Ni dieu – maître ", le 19 Janvier dernier, j’écrivais -

    J.......e B....n, vous me demandez : pourquoi avez-vous choisi le sacrifice d’Abraham, pour illustrer votre propos ?

    J’ai pris pour sujet les religions abrahamiques, et ce qui est marquant pour chacune des trois religions c’est l’épreuve de la foi - que ce soit dans la Genèse un ordre de dieu, ce sacrifice la préfiguration de la crucifixion dans le Nouveau Testament quand dans le coran il ne s’agit plus d’un ordre divin, Abraham rêve qu’il va immoler son fils
    Dans la Genèse et le coran dieu, au dernier moment, arrête la main d’Abraham, et dans le Nouveau Testament dieu n’intervient pas pour sauver son fils, mais ce ne sont pas ces différences qui m’intéresse - pas vraiment

    Le plus important est d’observer que c’est le fils de l’homme Abraham, un garçonnet ou un adolescent et un jeune homme fils d’un dieu masculinisé qui sont proposés à être sacrifiés parce que dans ces trois religions l’homme est donné supérieur à la femme
    Dans cette scénographie misogyne le garçonnet ou l’adolescent est infiniment plus important que la fillette ou l’adolescente, c’est faire d’une pierre deux coups : montrer que la foi doit-être inébranlable puisque l’homme le chef de la femme, donc le chef de famille n’hésite pas à immoler ce qu’il a de plus cher, son fils - c’est ainsi que s’est construit la sacralisation des patriarcats pour asseoir la domination des hommes sur les femmes

    Si j’écris dieu sans mettre un D majuscule, c’est parce que le sus-nommé n’est rien de plus qu’une invention...
    Mes meilleures salutations

CRAB

* Suite :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/la-laicite-en-novembre-2017.html

Suite 2 :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/ni-dieu-ni-maitre.html

Suite 3 :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/un-objet-sexuel-peut-en-cacher-un-autre.html

Suite 4 :
http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2018/01/05/accompagnateurs-des-sorties-scolaires-6014385.html