lundi 19 mai 2014

Odeurs d'égouts



Je n'irais pas voir '' Welcome to New York '', puisqu'il est avéré, rapporté par ceux qui l'ont vu ce film, que dans le scénario l'auteur fait passer Anne Sinclair comme une femme riche, qui aide l'État d'Israël et a hérité d'une fortune amassée* pendant la guerre
[ * : " Les allusions à ma famille pendant la guerre sont proprement dégradantes et diffamatoires." Anne Sinclair ]
Retrouver cet homme « de grand cœur » l'ami par excellence de Poutine et de l’exécuteur des basses œuvres Ramzan Kadyrov, comme personnage central de ce film ne devrait plus vraiment étonner qui que ce soit - hélas, trois fois hélas, participer à ce film était à la hauteur d'un acteur plus du tout en mesure de déceler le propos antisémite émergent d'un scénario des plus nauséabond
Un si « grand acteur » capable de s'éprendre d'un grand conquérant russe parvenu au sommet de sa gloire, dont son titre de gloire, fut, en sublime chef de guerre, d'envoyer au goulag plusieurs Pussy Riot - s'était fait, auparavant, il faut le rappeler, un devoir de buter tous les Tchétchènes jusque dans les chiottes - j'admire, respecte l'art du clown et ne peut en conséquence taxer Depardieu de clown, mais plutôt de '' triste sire '' !
Suites :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/09/20/les-amis-de-poutine-5176747.html
Crab 20 Mai 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.