vendredi 3 octobre 2014

Lettre à Edwy Plenel - SUITE


Journaliste, un métier ?
Lors de son émission '' les français seraient «  allergiques » à l'islam '', BFMTV a tenté de la façon la plus éhontée ou nuisible qui soit de faire passer la religion musulmane pour paisible
L'imposture : parler du coran ou de l'islam comme l'expression d'une religion de paix et d'amour relève de la désinformation, 63 % des sourates sont sont des incitations à la haine de l'autre : le non-musulman, le juif, l'homosexuel, le chrétien et par dessus tout l'incroyant
Quelques extraits :
« Ceux qui ne croient pas à Nos versets, Nous les brûlerons bientôt dans le feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment…. » ( Sourate 4 verset 56 ), « La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager(…) c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe… » ( Sourate 5 verset 33 )
Citations : La guerre sainte si souvent invoquée et mise en pratique actuellement ne trouve pas son origine dans la folie de certains cerveaux mais dans le texte fondateur de la religion musulmane. Dès la sourate II, verset 186, l'appel à la guerre exhorte le croyant à l'action: " Combattez dans la voie de Dieu contre ceux qui vous feront la guerre.". Afin d'éviter une trop grande latitude d'interprétation du mot "combattez", le verset suivant se montre très explicite: " Tuez-les partout où vous les trouverez, et chassez-les d'où ils vous auront chassés. La tentation à l'idolâtrie est pire que le carnage à la guerre.". Le combat vise à l'imposition de la foi par la force (II,189): " Combattez-les jusqu'à ce que vous n'ayez point à craindre la tentation, et que tout culte soit celui du Dieu unique.". Le Coran ne se manifeste pas par un style particulièrement métaphorique mais montre beaucoup de clarté dans ses intentions (II, 190): " Quiconque agira violemment contre vous, agissez de même à son égard ". La justification du meurtre de l'infidèle revient plus loin (II, 214): " La tentation à l'idolâtrie est pire que le carnage ". Enfin, la sourate II se termine sur un cri patriotique (II, 286): " Donne nous la victoire sur les infidèles "
°
Habilement, le rédacteur résout le cas des croyants morts au combat en leur délivrant un billet direct pour le paradis (III, 151): " Si vous mourrez ou si vous êtes tués en combattant dans le sentier de Dieu, l'indulgence et la miséricorde de Dieu vous attendent.", et, plus explicitement, (III,163): " Ne croyez pas que ceux qui ont succombé en combattant dans le sentier de Dieu soient morts: ils vivent près de Dieu, et reçoivent de lui leur nourriture ". Ces deux versets faisaient probablement partie du bagage religieux inculqué à ces gamins iraniens envoyés à la boucherie lors de la guerre Iran Irak dans les années 1980. La sourate suivante insiste encore sur ce sens du sacrifice à la gloire de ce dieu bourreau (IV, 76): " Que ceux qui sacrifient la vie d'ici-bas à la vie future combattent dans la voie de Dieu; qu'ils succombent ou qu'ils soient vainqueurs, nous leur donnerons une récompense généreuse." . Mais avant de mourir, le combattant aura eu l'assurance des faveurs privilégiées dont il bénéficiera par rapport au croyant resté au foyer (IV, 97): " il [Dieu] a destiné aux combattants une récompense plus grande qu'à ceux qui restent dans leurs foyers.". : Source athéisme.org

Dans le courant de l'émission, comble de l'ironie, Mohamed Bajrafil l’imam d’Ivry-sur-Seine explique que, si l’islam n’est que « religion de paix » elle aurait aussi apporté l’égalité entre hommes et femmes, cela dit sans que les « journalistes », présents, de BFMTV ne réagissent à cette contre-vérité
Ce ne sont pas des journalistes dignes d'exercer, ils n'avaient pas devant-eux le coran ouvert, d'une part pour informer les téléspectateurs, et d'autre part pour demander à l'imam de lire '' son '' raciste et sexiste *1 coran dont les sourates sacralisent la supériorité de l'homme sur la femme :
*1 - dans le raciste et sexiste coran, le statut de la femme est inférieur à celui de l'homme en raison de certains droits, inégaux ou d'un sexisme aggravé :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/
Trop de gens parlent de l'islam sans avoir lu les textes fondateurs
Détester les idées d'Hitler, de Céline ou le racisme, détester le sexisme prônée par une religion, sans s'en prendre aux personnes, dans la mesure où elles respectent les valeurs et les lois de la république, est un droit légitime
Suites : Lettre à Edwy Plenel


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.