samedi 6 juin 2015

Féminisme universel - 2015 -


Lu dans '' Le Monde des religions '' daté du 5 Juin, citation : '' Dans son ouvrage Féminismes islamiques, Zarah Ali avance une définition de l’émancipation des femmes : «Les féministes musulmanes proposent une libération qui pose un tout autre rapport au corps et à la sexualité : un rapport marqué par des normes et une sacralisation de l’intime, et par une défense du cadre familial hétérosexuel. » '' [ MDR ]
Cette « définition » très islamiste, démontre une fois de plus que la fraternité, c'est à dire l'égalité entre femmes, l'égalité femmes hommes, l'égalité des droits et devoirs des citoyens-nes n'est possible qu'à travers le prisme de la critique athée et féministe ou encore antiraciste des religions dont il faut rappeler sans relâche que l'islamique est de toutes les monothéistes la plus raciste, la plus sexiste et homophobe parce qu'elle sacralise au nom de la « parole de dieu » la phallocratie
Il n'y a pas de féminisme islamique ni chrétien et j'en passe.., il n'y a de féminisme que le féminisme universel sans la plus faible relation avec la religion, ce qui signifie précisément qu'une femme fait ce qu'elle veut quand elle veut, elle est citoyenne libre, autonome, et la liberté implique pour les femmes de ne pas dépendre économiquement des hommes dans une société par ailleurs la réalité des sexualités n'autorise pas une société consacrée exclusivement hétérosexuelle - l'homophobie n'y a pas plus sa place que le sexisme - ce qui [ aussi ] signifie qu'il n'y a pas de sexualités ni plus ni moins « normales » les unes que les autres
Il n'empêche que des débiles dépassant la plus basse méchanceté sont bien ceux qui en dépit de la parfaite visibilité de nos singularités, de nos différences sexuelles néanmoins rejettent et salissent de leurs propos ou réflexions d'un fielleux indépassable l'homosexualité, l'islamophile prenant appui sur l'intolérant coran est passé grand maître en matière d'homophobie
Comble de la considération, Zarah Ali propose une relecture du coran, dans le plus parfait mépris* ( * : de par sa nature très islamique ), sorte d'injure faite à l'intelligence des françaises et des français - ainsi tous nos compatriotes indistinctement ciblés illettrés puisqu'ils devraient entendre autrement ce que dit pourtant très explicitement le coran – ce mépris de la conscience et des facultés des non-musulmans est à ce point tellement courant, mécaniquement courant qu'il est à craindre que les islamophiles aient, pour l'éternité, un inconscient quasi indécrottable, quand nous savons que l'enjeu politique et sociétal majeur de cette religion s'identifie pathologiquement par la volonté de maintenir ou de promouvoir l'abaissement du statut de la femme
En 2010 je publiais une partie des sourates du coran qui comme toutes les sourates s'adressent à l'homme et non à la femme sous le titre : '' Les diktats musulmans *1 ''
Je m'étais fait un malin plaisir d'inverser le genre de chacune des sourates, de sortes que directement elles s'adressent à la femme et non plus, comme dans le coran, exclusivement à l'homme, c'était par dérision une rédaction visant à montrer le caractère infantile et égoïste du texte « sacré » rédigé à partir de 7e siècle par des hommes, sur mesure pour les hommes - in fine je suis quasi certains que cet article ou ce document '' Les diktats musulmans '' fera date et survivra au coran bien longtemps après que le « texte sacré » n'ait été jeté dans les poubelles réservées à l'histoire de l'obscurantisme
Néanmoins en tout état de cause, je me dois de rappeler que ne manquent pas au sein des '' mondes musulmans '' des femmes et des hommes athées ou laïcs, toujours plus nombreuses et plus nombreux, qui savent, depuis longtemps, que le féminisme universel n'est pas occidental parce que justement il est universel - Crab 05/06/2015 -
*1 : Les diktats musulmans
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/
ou sur
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.