dimanche 2 août 2015

In vino véritas - mais pas pour le CSA


La France non mortifère
Quand un peuple sait que l'important n'est pas de prier pour des lendemains meilleurs, qu'aucun voile ne peut lui brouiller l'esprit, conscient que ses actes sont la cause de son avenir, plus particulièrement quand les femmes se montrent capables d'affronter le regard des hommes en refusant de s'affubler « volontairement » du phallocrate voile islamique, ressort en tous lieux le sens de la fête, l'expression voluptueuse d'un monde ou chacun est heureux de pleinement vivre avec les autres, à l'exemple d'une vraie mixité sociale dont rend parfaitement compte '' Le déjeuner des canotiers '', une toile peinte par Renoir

°
Comment Al-Kanz, auteur de la lettre, ( datée du 21 Juillet 2015 ), adressée au Conseil supérieur de l'audiovisuel peut-il écrire, dire que Mohamed Sifaoui incite à la haine en pratiquant l'amalgame entre terroristes et musulmans [ ? ], quand je constate en discutant avec des personnes qui se déclarent musulmanes que 19 sur vingt d'entre-elles estiment que la liberté d'expression s'arrête là où commence la [ leur ] religion et la vie du [ de leur ] prophète, une position reflet de la façon la plus hypocrite de justifier la tuerie des Charlie dans le genre : '' ils l'ont cherché '' ou '' ils l'ont bien mérité ''
Je ne compte plus les fois, plaisantant sur la « sainte Vierge », ce qui ne manquait de bien faire rire ces même musulmans, sans me priver, sur le champ, de leur faire observer qu'il ne riaient plus quand il s'agissait de moquer telle ou telle partie leur religion
La plupart du temps, en tous cas à un moment ou à l'autre, je précise toujours à mes interlocuteurs que je ne suis pas croyant, que je me livre à la critique athée et féministe des religions ou de toutes autres idéologies portant atteinte à la liberté - j'ajoute toujours que si je devais pratiquer cet exercice dans un pays musulman je serais assassiné ou emprisonné, j'obtiens, de la part de ces « grands modérés », pour toute réponse que '' dans un pays musulman, c'est normal '', et pour les « plus finaux » d'entre-eux ( bien que pour la plupart nés en France ) : que toucher à l'islam, c'est porter atteinte à l'unité de « leur pays » - ( ou à leur nation )
Ce qui ne manque pas d'air, c'est même un comble, lu dans '' Algérispot '', je cite : '' le CSA Le Conseil supérieur de l’audiovisuel français (CSA) a adressé cette semaine un avertissement à l’émission de Yves Calvi C dans l’air diffusée sur France 5 après les appels à la haine proférés par Mohamed Sifaoui, le Soral contre les musulmans ''
'' Le CSA estime que les propos de Sifaoui, civilement relayé par Yves Calvi, producteur de l'émission C dans l'air sur France 5, ne relèvent pas de l'expertise, mais de la démagogie et du populisme '' - Fin des extraits
 
Pour ma part sauf, en fonction des commentaires lus dans la presse, il m'arrive exceptionnellement de recourir au replay, car cela fait, désormais plus de trois ans, que j'ai cessé de suivre cette émission : excédé de constater à chaque fois que le sujet porte sur la laïcité qu'aucune personnalité représentant l'athéisme systématiquement figurait parmi les personnalités invitées à participer au débat – idem sur l'Europe, l'absence de représentants voulant une tout autre autre Europe, mondialisation aidant, que celle destructrice d'emplois imposée à la majorité des françaises et des français
In vino véritas, si la vérité est dans le vin, il est probable que CSA connaît l'ivresse sans boire sinon paradoxalement tel un tonneau sans fond cette officine s'abreuve d'une eau taxée halal* ( * : servant à financer les mosquées ), car il faut vraiment, et d'urgence se poser la question ; le CSA fait-il preuve de lâcheté ou d'inconscience ?
Toute personne un peu informée sait que la loi sur la laïcité dans notre pays permet de ne pas croire ou de croire - que les guerres de religions sunnites et chiites sont incessantes depuis le 7e siècle et sont aux antipodes de prendre fins, que l'actualité montre que sunnites et chiites mécaniquement savent chacun de leur coté assassiner ou emprisonner les incroyants – le même sort est réservé à toutes les femmes qui se déclarent ou ont des activités féministes - et que ce sont bien des musulmans et pas seulement des terroristes musulmans qui s'entre-tuent entre-eux, discriminent, tentent d'anéantir toute minorité ou toute personne refusant de se soumettre ou de se convertir à l'islam – que c'est la réalité, de « notre époque », un peu partout le monde
Quand Erdogan déclare que c'est une injure de parler d'islam modéré, il le prouve en s'attaquant aux Kurdes qui eux, contrairement à ce fou de dieu, dans les faits acceptent dans toute la région de ce Moyen-Orient l'égalité femmes-hommesla pratique au sein même de leurs armées de résistants aux oppressions islamistes d'où quelles viennent, Turquie, Iran, Irak, Daech pour ne prendre que les « meilleurs exemples »
Dans le respect de la moi de 1905, en contrepartie d'une matinée réservée chaque dimanche matin aux religions, le CSA ferait mieux d'exiger, le même jour ou la veille, sur une des autres chaînes publiques, qu'une matinée soit réservée aux modes de pensées de l'athéisme, car il ne peux y avoir de liberté dans un pays sans la critique athée et féministe de toutes les idéologies à commencer par les religions
Le CSA, affecte de ne pas entendre, manifestement ne tient pas compte, formulée depuis de nombreuses années, de cette revendication d'autant plus légitime que dans notre pays les athées, les agnostiques et les déistes sans confession sont largement majoritaire - Crab – 02 Août 2015
Suites : Assurer la liberté de conscience
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/assurer-la-liberte-de-conscience.html
ou sur la page :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/07/23/assurer-la-liberte-de-conscience-5661387.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.