vendredi 23 octobre 2015

Profs en territoires perdus de la République


Ci-dessus... mais pas seulement avant, aucune vidéos de disponible après la diffusion - faut-il s'en étonner ?
-
Diffusé jeudi dernier ( 22 0ctobre 2015 ) sur France 3 À 23 H15
L'école est le dernier rempart de la république permettant de faire entendre autre chose que ce que les élèves entendent dans leurs familles ou en bas de chez-eux
Dans le documentaire, une professeure d'un lycée de Meaux dénonce un antisémitisme latent. " C'est une réalité, l'antisémitisme est présent. Il est présent dans la langue, dans les remarques et il est parfois présent dans les cours quand il est question des juifs ", explique en plateau la professeure d'histoire-géographie
Mais aussi ce reportage recense tout ce que l'on observe au moins depuis 1995 plus particulièrement à travers les témoignages de 4 femmes profs ( sans langue de bois ) infiniment plus pertinentes que les témoignages très timorés de 3 hommes sur les 4 qui se sont exprimés en plateau
Les trois intervenants hommes ont démontrés qu'ils sont peu au fait de ce que signifie dans la mentalité de leurs élèves le principe de la '' phallocratie sacralisée par la religion musulmane '' - un des hommes évoquait le voile « islamique » comme s'il s'agissait d'un symbole religieux
Pour ma part en 2004 j'étais pour l'interdiction totale sur l'ensemble de nos territoires du voile « islamique », par ce que justement ce n'est pas un signe ostensible religieux mais un objet sexiste et raciste : le symbole de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes - une sorte de tatouage qui oblige les femmes à vivre sous le regard du clan - le voile est aussi une mutilation de la femme dans la mesure où il cache sa chevelure...
Sans relâche, en rapport avec l'actualité, pendant dix ans sur mes blogs, je n'ai cessé de dénoncer le sexisme, la recrudescence de l'antisémitisme et de l'homophobie banalisés par des paroles et des actes répréhensibles émanant d'une grosse majorité dans la population musulmane de notre pays et aussi cette même réalité dans les pays dominés par l'islam où l'athéophobie en outre permet dans la plus grande indifférence d'assassiner, d'emprisonner les athées et les homosexuels – et c'est en cela qu'il n'y a pas lieu de ménager au nom de l'ex-colonisation ces populations qui pour une majorité d'entre-elles de toutes façons ne se reconnaissent pas dans les valeurs de la république et n'admettrons jamais que dans un pays démocratique la liberté d'expression ne s'arrête pas là ou commence la religion
Le reportage à et les témoignages des femmes profs à bien mis en évidence ce que l'on observe depuis plus de deux décennies : majoritairement la population musulmane, en se référent au textes du raciste et sexiste coran, ne propose qu'une société exclusivement hétérosexualisée, antisémite, athéophobe, et entretient cette idéologie dominante dans les territoires perdus de la république que l'homme est supérieur à la femme
Suite
En 2009, en guise de réponse à un lecteur musulman j'écrivais '' Femmes sans têtes '' :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/femmes-sans-tetes/
Crab – 23 Octobre 2015


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.