mercredi 21 septembre 2016

Abattage rituel - Lever l’omerta


Abattoirs : pour lutter contre la maltraitance, les députés veulent imposer le contrôle vidéo

[ … ]
Extrait : Le rapport aborde enfin la question sensible de l’abattage rituel. Aujourd’hui, au nom de la liberté des cultes, des dérogations à la loi autorisent des sacrificateurs à égorger les bêtes en pleine conscience, pour que la viande soit considérée comme hallal ou casher, ce qui « suscite un débat légitime », note le texte. Les députés proposent d’introduire deux nouvelles techniques : l’étourdissement réversible (qui ne provoque pas la mort de l’animal) et l’étourdissement post-jugulation (qui rend les animaux inconscients quelques secondes après la saignée). Mais dans l’immédiat, les responsables des cultes juif et musulman refusent toute forme d’étourdissement. Fin de citation

I
Mettre fin à l’omerta et en finir, une fois pour toutes, avec les précautions de langage pour nommer les réalités qui polluent notre société
Si nos ancêtres ne sont pas tous des gaulois, il n’empêche que ce que notre société doit à Démocrite, à Épicure, à Ésope, à Lucrèce, à Jean Meslier, à Émilie du Châtelet, à Olympe de Gouges, à Georges Sand, à Nietzsche, à Gisèle Halimi, à Simone Veil, à Robert et Elisabeth Badinter constitue les valeurs fondatrices de notre culture ou la recherche de l’Éthique prime sur les croyances dogmatiques et les préjugés ;
Ce sont autant de Valeurs Humanistes qui ne nous réduisent non pas à croire à je ne sais quelle divinité inventée pour le malheur du Bien ou du Droit Commun mais nous autorise à penser que croire exclusivement en l’Humain fait œuvre de Civilisation

I
Égorgé de manière barbare, mangé par des cons

Les responsables des cultes juif et musulman, de bien-entendu, refusent toute forme d’étourdissement
Question sensible, c’est depuis plus de vingt ans toujours et toujours la même expression choisie par les rapporteurs quelque soit le sujet - ici en l’occurrence pour minimiser ou carrément masquer la sauvagerie, la maltraitance des animaux, dans ce quelle a encore, à notre époque, de plus barbare, au nom de ce qui compte parmi ce qu’il y a de plus obscurantiste dans les prescriptions de ces deux religions soutenues par deux individus sans conscience – ras, ras le bol... La liberté de conscience, n'ouvre aucun droit ni à vivre ni à idéologiser sans conscience - Crab - 21 Septembre 2016

I
Suites : autres articles sur " Abattage rituel "
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Abattage+rituel



ou sur :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/06/29/abattage-rituel.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.