mercredi 21 décembre 2016

La fachosphère socialiste


Craindre qu’il est été suscité par un plus noir dessin, l’irresponsabilité couronnée sur l’autel de la république des petits

Sous-influence islamiste les pires ennemis de la Science, des Mathématiques et de la Culture auront été Jacques Lang et récemment adoubée par François Hollande la ministre de l’Éducation Nationale Najat Vallaud-Belkacem
Citation : Enseigner le fait religieux comme Sénèque ou La Fontaine ?
" Il faut un enseignement des religions à l'école, mais un enseignement laïque ", recommandait en mars François Hollande. Mais vingt ans après son introduction dans les manuels, le fait religieux peine toujours à être enseigné.
Le sujet intéresse les participants à l' "instance de dialogue avec l'islam de France ", réunie récemment place Beauvau. Un atelier y a souligné l'urgence de renforcer l'enseignement du fait religieux, qui pourrait être un des projets soutenus par la Fondation de l'islam de France, active dès janvier. – Fin de citation

I
Dans l’histoire de l’humanité, l’invention du monothéisme signe l’acte de naissance du sectarisme

Enseigner le fait religieux comme Sénèque n’est vraiment pas la bonne réponse car le « monde intérieur » de Sénèque n’a eu de sens que pour des chrétiens empressés à brûler les bibliothèques

Le plaisir est la racine de la morale, j’imagine parfaitement La Fontaine écrire la fable de l’apprenti sorcier s’exerçant à la pratique du clonage des esprits par la religion - bref, cette fausse solution socialiste est d’autant plus dérisoire quand dans notre pays les athées et les sans religions sont majoritaires et de plus en plus excédés d’observer, de constater années après années que « nos gouvernants » ne prennent-en compte que les exigences anti-laïques les plus grotesques formulées, sans relâcher, par les hiérarchies monothéistes ;

à l’École ne pas enseigner en contrepartie du fait religieux l’enseignement du fait athée, alors que nous savons que les athées sont persécutés dans tous les pays dominés par les musulmans, fait à la fois preuve d’une intolérance insupportable et d’une faute politique qui se traduit par le refus de nos gouvernants issus des gauches de rétablir la laïcité – cette gauche ou ces gauches, dont la lâcheté par clientélisme et électoralisme n’est plus à démontrer ;

escamoter l’enseignement du fait athée, pour la plus grande satisfaction de quelques « intellectuels » ( genre Régis Debray ou Odon Vallet ) bigotisés qui voient ( comble du ridicule ) une révélation dans les religions rédigées exclusivement par des hommes sans qu’une seule femme n’ait été invitée à participer à l’élaboration de ces soit-disant textes sacrés

Attendu que le coran, texte de référence de l’islam est l’expression d’un sectarisme aggravé : raciste, sexiste, athéophobe, antisémite et homophobe, pouvoir observer que la Fondation de l’islam se montre favorable à l’enseignement du fait religieux à l’École ne fait pas surprise car nous savons à la lecture que l’islam est le manifeste de l’instrumentalisation de toutes les religions connues au 7e siècle

I
L’esprit de secte
Pour les terroristes islamistes deux motivations majeures : mourir pour leurs idéaux fascistes ou totalitaires car dans leur délire ils se montrent persuadés que la vie éternelle est au bout du chemin, alors que c’est totalement impossible puisque la mort est absence de sensation, et, comble de l’esprit de secte, in fine veulent obtenir la victoire de l'Oumma sur les démocraties
Mettre fin à la haine, c'est mettre fin à l'esprit de secte - le polythéisme accueillait tous les dieux d'où qu'ils viennent - l'invention du monothéisme signe l'acte de naissance du sectarisme

I
On ne naît pas croyant en un dieu ni adepte d'une religion
Enseigner à l'école l'athéisme en contrepartie du fait religieux relève de l’urgence car l'athéisme ne divise pas les populations parce qu’il est universel

I
Nos-actes sont la cause de notre avenir
[ Il n’est-écrit ni dans l’Ancien Testament, ni dans le Nouveau Testament, ni dans le coran que le bis doit-intervenir à la fin du concert, c’est vrai non, et donc le bis on va le jouer maintenant - Giora Feidman ] - Shalom Alekhem -
Quand les athées et les sans religions sont toujours plus nombreux dans la population de notre pays, il apparaît que contrairement aux défaitistes qui pleurent la décadence de la civilisation occidentale en y plaçant la France en tête de pont - plus particulièrement est agressée la population des " français-es dits de souche ou blanc visés par les activistes du multiculturel qui voudraient effacer, faire oublier " Les Droits de l’homme " revus et corrigés par Olympes de Gouges, puis pour l’essentiel de ces droits élargis, à notre époque, par Simone Veil et Élisabeth Badinter, ce qui signifie pour notre société bien en deçà de cela que la quête de nouveau prend le pas sur l’ordre établi qui de jours-en jours se réduit à une peau de chagrin ;
sans coup férir, marque le début d’un processus qui va dans le sens et le mouvement de l’histoire, l’humanisme prend corps car la recherche de l’éthique et le Droit finiront par effacer ces mondes anciens, oublieux au passage des femmes, marqués par le refus du sexuel, des sexualités dont l’homosexualité, se voulant protégés par je ne sais quel « être suprême » qui n’a jamais servi au mieux que des tyrans avec ou sans barbe, et c’est bien là la meilleure des choses qui nous arrive car nous ne la devons qu’à nous-même
Aux diables les civilisations, dans une société ou désormais la culture, surtout l’urbanité prime sur l’irrationnel, il n’est rien de plus sacré que l’être humain – d’ailleurs ne dit-on pas d’une personne qu’elle est une sacrée bonne femme ou d’un homme un sacré bonhomme, et parfois ne dit-on pas aussi, qu’il y a de sacrés con-e-s ou encore de sacrés con-e-s de sacrés con-e-s ? - CRAB

I
Suites :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-catharsis.html

I


I


I
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.