vendredi 9 décembre 2016

Une question d’honneur


Quand les femmes sont indésirables dans des lieux publics: " Ça fait plus de 20 ans que ça existe "
Mercredi dernier, un reportage à Sevran ( Seine-Saint-Denis ), puis à Rillieux-la Pape ( Rhône ) diffusé sur France 2 a montré que dans certains quartiers, on ne trouvait aucune femme dans les rues -
( Caroline Sinz, journaliste au service société de France 2 et auteure de l'enquête )
I
Lu dans la presse : Des associations alertent sur ces quartiers où les femmes deviennent indésirables dans l’espace public. Se promener en jupe ou boire un café en terrasse peut alors devenir un vrai défi pour elles
Ces terrasses de café et ces rues qui ont un point commun : les femmes semblent effacées. Dans certains quartiers populaires, les hommes occupent les lieux publics et les femmes subissent. France 2 a suivi deux militantes de La Brigade des mères dans une banlieue de la région parisienne. Nadia Remadna et Aziza Sayah se battent pour la liberté des femmes dans ces quartiers. Pour démontrer la réaction des hommes, elles les filment en caméra cachée.
« Il fallait briser cette loi du silence »
Dans ce bar, il n’y a que des hommes peu accueillants. Le patron n’a pas envie de discuter et d’autres hommes sont choqués de voir ces femmes. « Dans ce café, il n’y a pas de mixité », assure sèchement un homme. Aller dans un bar, ici à Sevran (Seine-Saint-Denis), c’est braver un interdit pour une femme. Pourquoi les hommes rejettent-ils les femmes ? C’est un problème de tradition, de culture, mais aussi de religion, selon ces militantes.
« Il fallait briser cette loi du silence », explique à franceinfo Caroline Sinz, journaliste à France 2 et auteure de cette enquête. « J’espère que je n’ai pas été caricaturale. Je n’ai pas pointé du doigt, j’ai posé les choses. A chacun de se faire son idée. Je ne regarde pas les choses avec une orientation politique mais il fallait dire ‘attention, regardez le sort de ces femmes’. » - Fin de citation
I
L’immigration, une chance la France ou pour qui - les femmes ?
À force de nier, de refuser de nommer depuis plusieurs décennies les réalités inacceptables observées dans notre société dues essentiellement à l’immigration musulmane importatrice, contre nos principes majeurs, d’une culture de l’abaissement du statut de la femme dont la racine est l’anti-démocratie coran - les voiles sont les porte-drapeaux de cette idéologie obscurantiste
Ces femmes ont raison de rappeler que cette injustice a commencé avec la mise en place des grands frères - [ je précise, par Mitterrand ]
J’avais a de nombreuses reprises fustigé, maintes fois rappelé et dénoncé cette mesure pris sous Mitterrand mesure digne des politiques inégalitaires islamistes institutionnalisées dans les pays dominés par une majorité de musulmans anti-démocratie
Mais nous savons puisqu’on nous le répète à longueur d’année, que l’immigration en prenant soin de ne pas préciser musulmane est une chance pour la France - surtout évitons de stigmatiser « la communauté musulmane », une communauté pourtant inventée de toute pièce pour éviter de parler d’islamisation de certaines villes ou quartiers - mais qu’à cela ne tienne - au diable la justice, au diable notre culture, au diable notre humanité, au diable la solidarité de la nation avec les femmes, au diable l’égalité entre femmes, au diable l’égalité femmes-hommes, mais plus qu’adoubées dans les milieux musulmans : vive les valeurs masculines négatives qui trouvent leurs racines dans le raciste, sexiste, athéophobe, antisémite, homophobe, xénophobe, infantile et égoïste coran
Faire respecter notre culture, notre humanité, c’est désormais plus jamais une question d’honneur
Il est encore temps de mettre fin à l’immigration musulmane, et, de revoir le regroupement familial pour au minimum les cinquante années à venir, le temps durant cette période de conduire des politiques publiques *1 contributives à la sécularisations de populations formatées par la religion dans leur pays [ aussi dans notre pays ] dans le plus grand mépris du " Droit de la femme " et des " Droits des femmes " - CRAB
I
*1 : Satan (de); et du rire de Vénus....
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/08/29/le-premier-feministe.html
I
Suite 2 : Les mille et un diktats
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/06/les-mille-et-un-diktats.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.