jeudi 27 avril 2017

Culture



En philosophie, le mot culture désigne, sans pour autant abaisser le statut d’êtres sensibles des populations animales, ce qui est différent de la nature, c'est-à-dire ce qui est de l'ordre de l'acquis et non de l'inné
Il est toujours bon de rappeler que les Femmes, les-Hommes et l’Art sont la nature et en même temps une infime partie de la nature

I
Sans la science point de Culture
Piqûre de rappel : je suis athée libertaire éduqué sans religion dans-un pays autrefois cathare et non un athée chrétien ainsi que se définit, par-exemple, l’ex-enfant de chœur Michel Onfray ( ce qui ne m’empêche pas de l’apprécier...) ;
à cette moitié de ma famille de culture Occitane coté maternel, je dois d’être, sans réserve, porté par les idées de gouvernance républicaine girondine contre toutes les formes que peut prendre une république jacobine dont l’actuelle 5e

I
Seule la Science est vraiment laïque
Rien n’est plus détestable que de définir les gens en fonction de leur sexe, leur peau, de leur religion ou de leur richesse
Les larves qui mangent et digèrent le plastique sont plus-importantes pour la planète que l’impuissant et mesquin dieu des monothéistes, de même l’invention du siphon et des vaccins fut-une vraie révolution car, dans notre pays, elle a permit d’éradiquer, sauf en politique, la peste ou le choléra

I
L’athéologie est la langue de la pensée, l’athéisme est l’expression de la volonté de ne jamais cesser de penser
La mort est-absence de sensation, occupons nous des vivants au lieu de gaspiller l’argent public à maintenir la tête tout juste hors de l’eau des sectaires monothéismes qui n’en finissent pas d’agoniser – il est grand temps de les débrancher...
Dépenser un centime pour réaliser un lieu de culte, c’est un centime qui n’est pas consacré au vivant, soit à la Recherche préoccupée par les maladies rares
Sans la Culture point de Félicité car si la nature était bonne, nul besoin de médecine, si les religions étaient bonnes nul besoin de la critique athée libertaire et féministe des religions

I
Citoyenneté
Voter dans le cadre d’une république jacobine n’est pas choisir mais subir ; en-outre il est un fait que durant cette campagne présidentielle 2017 avant ainsi que durant ce deuxième tour prédomine un silence radio assourdissant sur l'éducation et les filières de lettres ou de philosophies ;
c'est-oublier ou encore omettre sciemment que la filière lettres et philosophie sert à devenir un-e citoyen-e pour transmettre les valeurs humanistes, républicaines et de savoir vivre - négliger, dès le collège ou le lycée, la philosophie d’Épicure, de Lucrèce, la pensée de Ninon de Lenclos, de Jean Meslier, d'Émilie du châtelet, de Francesca Bruni et Casanova, de Mozart et Da Ponte, d'Olympe de Gouges, de Georges Sand, de Nietzsche, de Marie Curie et d'Élisabeth Badinter atteste en matière d’éducation de l'irresponsabilité avérée des deux derniers présidentiables encore en lice dans cette campagne du 2e tour - CRAB

I
Suites :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/presidentielles-2017-laite-suites.html


2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Vaticaneries
    Affabuler caractérise les papes : un croyant devrait craindre son dieu, aiment-ils rappeler à la ville et au monde ;
    c’est-une injonction des plus bizarres puisque leur dieu est seul coupable du pire ou de ce qu’il y a de plus nuisible, notamment à l’être humain
    c’est bien ce dieu tout puissant qui a créé la leucémie pour que les parents voit lentement leur enfant mourir devant-eux ;
    donner un centime d’euro pour réaliser un lieu de culte, c’est un centime d’euro de moins pour la médecine préoccupée par les maladies rares et très minoritaires
    L’Athéologie est la langue universelle qui peut mettre tout le monde d’accord car l’athéologie est la langue de la pensée, et l’athéisme est l’expression de la volonté de ne jamais cesser de penser

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.